HairScan Europe
Hair Mineral Testing






Des échantillons de cheveux prélevés sur des nouveaux-nés et leurs mères ont indiqué que l'état nutritionnel de l'enfant et son exposition aux métaux lourds peuvent être affectés par l'état minéral de sa mère.

Guenay, Saner, et al., du département pédiatrique et du département obstétrique et gynécologique de l'Université d'Istanbul, en Turquie, ont mis en évidence un lien entre la concentration de manganèse dans les cheveux de très jeunes enfants et les malformations congénitales.

En comparaison avec des enfants sains nés à terme, un taux significativement plus bas a été détecté dans les cheveux chez les enfants atteints de malformation congénitale et ceux de leurs mères. Saner en déduit qu'une carence en manganèse peut jouer un rôle comme facteur potentiel dans les malformations intra-utérines. Le manganèse est fourni au fœtus par un mécanisme homéostatique, qui dépend principalement du taux de manganèse de la mère. Selon Saner, une analyse minérale prénatale des cheveux de la mère peut se révéler comme un indicateur fiable des risques de malformations intra-utérines.

L'insuffisance de zinc pendant la grossesse est associée à un poids faible de l'enfant à la naissance. Supplémenter les femmes enceintes manifestant un besoin accru en zinc a eu pour résultat une augmentation du poids de leurs nouveaux-nés. Il a été montré que le taux de zinc dans les cheveux diminuait de manière progressive chez les femmes enceintes. Un taux de zinc faible persiste après l'accouchement et indique donc un besoin accru en zinc pendant et après la grossesse.

Le chrome et la glycémie pendant la grossesse
Les femmes enceintes qui présentent des problèmes de glycémie présentent aussi un taux de chrome faible dans les cheveux. Dans ce cas, un taux de chrome faible chez les femmes enceintes persiste pendant et après la grossesse,et donc leur besoin pour ce minéral sera accru pendant cette période.

Le mercure provenant des parents
Les études d'analyse de cheveux des nouveaux-nés ont montré une corrélation entre la concentration de mercure dans leurs cheveux et le taux de mercure dans le sang de leur mère. On a également trouvé une corrélation entre les taux de mercure dans les cheveux et dans le sang des nouveaux-nés.

Le cadmium provenant des parents
On a trouvé une corrélation entre le taux de cadmium élevé dans les cheveux des nouveaux-nés et le taux décelé chez leur mère. Le taux de cadmium chez les nourrissons dont la mère fait de l'hypertension était trois fois plus élevé que le taux détecté chez leur mère.

Que peut révéler l'analyse ?
Si vos cheveux révèlent la présence de métaux lourds (arsenic, plomb, mercure, aluminium, cadmium, sélénium, nickel, cuivre) ceci signifie que les tissus et les organes de votre corps les contiennent également. Les cheveux représentent une image de ce qui se passe dans l'organisme. Généralement les métaux lourds ne peuvent pas être détectés par les analyses de sang ou d'urine. Les métaux lourds sont toxiques, les symptômes peuvent devenir sérieux en fonction de la quantité absorbée et du facteur temps. Des quantités absorbées élevées peuvent entraîner une mort immédiate, des doses plus faibles absorbées sur plusieurs mois voire plusieurs années entraînent des maladies dégénératives chroniques. Les métaux lourds interagissent aussi sur les minéraux présents dans l'organisme. Par exemple, l'aluminium déplace le calcium, le magnésium et le manganèse en raison de sa valence dans la table atomique (rappelez-vous vos cours de chimie !). Ceci conduit à une déficience de ces trois minéraux avec des dysfonctionnements métaboliques. Les minéraux sont " les étincelles " de la vie. Ils jouent un rôle dans presque toutes les réactions enzymatiques de notre organisme. Sans activité enzymatique, la vie cesse d'exister. Une analyse minérale est très utile en tant qu'outil de dépistage ou à titre préventif.